Accueil PowerPredator
33 articles 11 blogs
110 photos 13 albums
0 compétitions 0 annonces
9 vidéos 8 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carnassier

Blog carnassier - N2R Carnassiers - page 2

Flux RSS de ce blog de pêche des carnassiers

Montage souris

Votez pour cet article:Je vote pour cet article4
Article de Nico2Renn publié le 23 Mars 2014 à 11:59 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Cette fois un montage plutôt destiné au blackbass mais qui intéresse aussi d'autres carnassiers comme le brochet et le silure, une imitation de souris/mulot...  

 

 

 Matériaux: Hameçon n°2 à 5/0 pour les plus gros modèles, fil de montage marron clair, poils de corps de cervidé longs et épais (cerf/antilope/wapiti), du cuir pour les oreilles et la queue (vieille languette de chaussure), poils de balai fins pour les moustaches, yeux à bille, cyano. 

 

 

 

Première étape, collez la queue avec de la cyano et ligaturez bien avec le fil de montage. Repassez un coup de cyano sur le fil de montage pour être sûr qu'elle tienne vraiment bien...

 

 

Commencez ensuite à placer des touffes de cervidé les unes après les autres en tassant bien vers l'arrière à chaque fois...

 

 

 et ainsi de suite jusqu'à environ 1cm de l'oeillet... 

 

 

Lorsque vous êtes rendu à 1cm de l’œillet placez les fibres de balai par des tours en huit au dessus de la hampe pour former les moustaches, une goutte de cyano pour fixer...

 

 

Continuez ensuite les touffes de cervidé jusqu'à l'oeillet puis commencez à tailler le corps... 

 

 

 

 Lorsque vous avez la forme de votre souris collez les oreilles entre deux rangées de poils avec un bon point de cyano... La plupart des monteurs ligaturent les oreilles sur la hampe mais ça complique un peu les choses (régularité des poils)... pour me simplifier la vie je les ai tout simplement collées sur les poils, ça tient déjà très bien comme ça... 

 

 

 Collez les yeux... 

 

 

 Passez une aiguille dans les poils pour enlever la bourre, ça les aère et les rend plus réguliers avant la taille de finition...

 Montage terminé 

  

 

 La principale difficulté de ce montage est d'obtenir un corps régulier. Pour cela veillez à bien plaquer les poils de cervidé vers l'arrière à chaque fois lors du montage. Prenez ensuite le temps de bien enlever toute la bourre qui se trouve entre les poils dans le corps pour faciliter la taille finale, les poils seront plus aérés, vous pourrez ainsi les brosser dans tous les sens pour couper ceux qui dépassent et obtenir un résultat final régulier... L'autre raison c'est que la bourre a tendance à retenir l'eau donc l'enlever c'est améliorer la flottaison...

 

 

 

 

Thème: Techniques et montages Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: - -

Streamers pour carnassiers

Votez pour cet article:Je vote pour cet article3
Article de Nico2Renn publié le 16 Mars 2014 à 10:14 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

L'ouverture des carnassiers approchant à grands pas, c'est le moment de passer en revue les boites de streamers, réparer et refaire ceux abîmés ou perdus la saison dernière... Je vais donc vous présenter deux streamers que j'utilise, un grand streamer en lapin/marabout et un streamer monté en muddler pour pêcher en surface.

 

 Streamer à brochet: 

 

 

 

Ce streamer est un vrai aimant à brochet, il faut voir comment il évolue dans l'eau, le lapin combiné au marabout donne vraiment quelque chose d'attractif. Le montage n'est pas bien compliqué et la liste des matériaux pas trop longue...

Matériaux: Hameçon 3/0 ou 5/0, fil de montage rouge, fil de plomb, poils de lapin blanc en strip, marabout (jaune & rouge), krystal flash, yeux à bille, époxy.

 

 

Pour commencer plombez la hampe de l'hameçon, recouvrez le plomb de fil de montage puis vernissez pour solidifier le tout. 

 

 

 

Fixez la bande de lapin au niveau de la courbure en laissant dépasser au moins 5/7cm de queue, puis remontez en spires jointives jusqu'à environ 1cm de l'oeillet.

 

  

 

Placez ensuite quelques fibres de krystal flash de chaque coté en guise de ligne latérale... 

 

 

Prenez une touffe de marabout jaune et fixez-la au niveau de la gorge.

 

 

 

Faites de même avec une touffe de marabout rouge un peu plus longue sur le dessus...

 

 

Collez ensuite les yeux, et pour terminer appliquez l'époxy en débordant un peu sur le contour des yeux pour qu'ils tiennent bien...

 

 

...la tête époxyfiée 

 

 

Montage terminé. 

 

 

 

 

 

Muddler

Ce muddler est destiné aux poissons comme le brochet, le blackbass ou les grosses truites de réservoir... tous ces poissons qui ont l'habitude d'attaquer leurs proies en surface. Le montage est un peu plus compliqué que le précédent, c'est surtout la tête qui peut poser des problèmes mais après quelques essais ça se fait bien... donc un leurre qui, bien qu'ayant des nageoires, n'imite rien de particulier... les prédateurs doivent le prendre pour une proie genre poisson en surface, lézard ou petit mammifère tombé à l'eau (mulot/souriceau) vu le volume qu'il fait...

 

 

 

Matériaux:  Hameçon n°2, fil de montage marron, lapin en strip couleur marron, queue d'écureuil, bucktail naturel, poils de cervidé épais genre cerf/antilope, yeux à bille, vernis et cyano.

 

Première étape fixez la lanière de lapin au niveau de la courbure, faites ensuite des tours en spires jointives jusqu'à environ la moitié de la hampe pour former le corps.

 

Prenez ensuite une touffe d'écureuil et fixez-la sous la hampe par des tours en huit.

Pour former les nageoires alternez les tours en huit et les tours devant coté oeillet... en serrant de plus en plus fort les poils commenceront à partir en éventail comme des nageoires.

 

Retournez l'hameçon dans l'étau et ajoutez une petite touffe de bucktail juste derrière l'écureuil.

 

 

 Faites de même sur le dessus avec une touffe un peu plus longue mais pas trop épaisse pour ne pas écraser le lapin qui est dessous...

 

 

 

Prenez ensuite une touffe de poils de corps de cervidé (ici de l'antilope), alignez les pointes au besoin puis fixez-la (pointes vers l'arrière) au même endroit que le bucktail du dos. Serrez bien de manière à ce que les poils se redressent...

 

 Plaquez-les vers l'arrière en faisant un ou deux tours de fil de montage...

 

 

...et recommencez l'opération plusieurs fois jusqu'à l'oeillet... veillez à bien plaquer les poils vers l'arrière à chaque fois pour obtenir quelque chose de bien dense et régulier. Lorsque vous êtes rendu à l’œillet faites le noeud finish, un point de cyano et commencez à tailler la tête... 

 

 

 ...allez-y petit à petit, dans le sens du poil et faites attention de ne pas couper les nageoires! 

 

 Vue de face après la taille...

  

 

Il ne reste plus qu'à coller les yeux avec de la cyano... Pour ce genre de leurre de surface je préfère les yeux à bille plutôt que les 3D. Ils ont l'avantage d’émettre un léger rattle mais surtout ce sont deux petites réserves d'air qui améliorent la flottaison du leurre.

 

 montage terminé.

 

 

 ...un leurre qui déplace beaucoup d'eau avec ses nageoires et qui a une excellente flottaison grâce aux poils d'antilope (creux). Les deux autres sur la photo sont plombés et pourraient passer pour des petits chabots ou goujons... donc pas mal pour rechercher les grosses truites en rivière.

 

 

 

 

Thème: Techniques et montages Lien permanent | Voir le commentaire
Tags: - -

Streamers à truite

Votez pour cet article:Je vote pour cet article2
Article de Nico2Renn publié le 13 Mars 2014 à 09:07 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Ça fait maintenant deux ans que je me suis remis à la mouche, cette année pour l'ouverture de la truite plutôt que de pêcher avec des cuillères, des leurres souples & co, j'ai préféré la tenter au streamer. Malheureusement je n'ai pas vu l'ombre d'une truite lors de cette journée d'ouverture, idem pour tous les pêcheurs que j'ai eu l'occase de rencontrer. Il y a une raison à cela, la semaine précédente la rivière est entrée en crue... le jour J l'eau était sale, le niveau encore très haut, pas l'idéal pour pêcher la truite!

Donc plutôt que de faire le résumé de cette journée, trois fiches de montage de streamers, un vairon, un vairon en parure de noces et une crevette époxy... 

 

 

 Montage streamer vairon

    

Ce montage est relativement simple et ne nécessite pas énormément de matériaux; Hameçon n°6 ou 8 hampe longue, bille dorée ou cuivre (taille entre 3,5 et 5mm), fil de plomb, fil de montage orange fluo, poils de lapin en strip (coloris naturel), marabout olive et noir, vernis. 

 

 

Pour commencer enfilez la bille puis enroulez le fil de plomb jusqu'à environ la moitié de la hampe. Placez une goutte de cyano entre la bille et le plomb puis enfoncez ce dernier dans la bille. Recouvrez ensuite le fil de plomb avec le fil de montage en descendant jusqu'à la courbure puis vernissez l'ensemble pour consolider le tout...

 

 

Prenez ensuite la lanière de lapin et fixez-là au niveau de la courbure en laissant dépasser 2-3cm.

 

Remontez le fil de montage vers la bille puis enroulez le lapin en spires jointives jusqu'à la bille en prenant soin de bien rabattre les poils vers l'arrière à chaque tour... 

  

 

 Pour obtenir quelque chose à peu près comme ça... 

 

 

Prélevez une mèche de marabout noir puis fixez là sur le coté comme une ligne latérale, faites de même pour l'autre coté...

 

 

Placez une mèche de marabout olive sur le dos puis fixez là de la même façon que le noir... 

  

 

Pour finir faites des tours de fil de montage en maintenant les fibres vers l'arrière jusqu'à obtenir une tête bien formée, vernissez... montage terminé. 

 

 

 

 

 

 

Montage du vairon en parure de noces

 

Cette fois un montage un peu plus compliqué avec différents matériaux, le vairon en parure de noces.  

   

 

Matériaux: hameçon N°6 ou 8 hampe longue, bille dorée ou cuivre (entre 3,5 et 5mm), fil de plomb, fil de montage orange fluo, marabout olive et noir, bucktail naturel, bucktail teinté rouge, queue d'écureuil, krystal flash arc en ciel, vernis. 

 

Commencez comme pour le montage du vairon classique, bille, fil de plomb, cyano, fil de montage le tout consolidé par du vernis.

 

Installez ensuite des fibres de krystal flash au niveau de la courbure pour former la queue... 

 

Recommencez l'opération un peu plus haut sur la hampe avec du marabout noir pour cacher la base des fibres de K.F et apporter une touche de noir vers la queue.

 

Pour les nageoires prenez deux petites touffes de bucktail rouge et fixez-les sur le dessus de la hampe, l'une en tête et l'autre juste devant le marabout noir. 

 

Rabattez-les ensuite vers le dessous puis ligaturez-les avec le fil de montage pour obtenir des petits pinceaux. Inclinez-les légèrement vers l'arrière en faisant des tours de fil de montage puis vernissez copieusement le corps et la base des nageoires.

 

 

Etape suivante, placez la pointe d'une plume de marabout olive sur le dessus afin de donner du volume au corps. 

 

Fixez une touffe de bucktail naturel par dessus le marabout... (les poils beiges coté extérieur du bucktail)

 

Pour finir placez  une petite touffe  de queue d'écureuil sur le bucktail pour donner une couleur plus sombre au dos du streamer, finissez la tête avec le fil de montage, vernissez...

 

...montage terminé. 

 

 

Panel de streamers montés avec du lapin et/ou marabout que j'utilise en rivière et réservoir... (généralement les coloris naturels en rivière, et les flashy en réservoir). Ces matériaux sont très mobiles dans l'eau et donnent l'illusion de vie au moindre mouvement...

 

 

 

 

 

 

 

Streamer crevette époxy

     

Donc ici un montage qui se différencie des précédents par l'utilisation de résine époxy ce qui rend l'imitation assez réaliste. Les poissons d'eau douce n'ont pas l'habitude de voir ce genre de crevette, en principe elle ne fait pas partie de leur alimentation et pourtant ce leurre est super efficace aussi bien sur la truite que la perche, le black bass... C'est le genre de leurre qui doit également bien plaire aux migrateurs comme le saumon, la truite de mer, l'alose etc... 

 

Matériaux: hameçon à hampe courbée (ici un Gamakatsu LS-3113R initialement destiné à la pêche des poissons plats, sole, limande, etc), fil de plomb, fil de montage rose, chaînette de lavabo (pour les yeux), poils de cervidé (cerf), dubbing synthétique rose (Antron), egg yarn rose, krystal flash arc en ciel, époxy.

 

 Pour commencer installez le fil de plomb au niveau de la courbure, couvrez-le de fil de montage puis quelques gouttes de vernis pour consolider. 

 

 

Prenez ensuite une touffe de poils de cervidé et fixez-la au niveau de la courbure pour former la tête. Pour les antennes ajoutez quelques fibres de Krystal flash, n'hésitez pas à mettre au moins la longueur du streamer. Ramenez ensuite le fil de montage vers l'oeillet et placez-y une autre touffe de cervidé pour former la queue... 

 

 

  

 

Revenez vers la tête et installez les yeux par des tours en huit...

  

 

Ramenez le fil de montage vers la queue puis préparez une boucle à dubbing pour y mettre le egg yarn. (en principe ce matériau sert au montage d'oeufs de saumon mais je l'utilise ici comme un dubbing car avec le Antron ça fait deux teintes de rose, une pour la queue et l'autre pour la tête.)

 

la boucle à dubbing... 

le egg yarn vrillé dans la boucle... 

 

Donc une fois votre egg yarn vrillé, enroulez-le sur la hampe et arrêtez environ un centimètre avant les yeux...

Faites de nouveau une boucle à dubbing et placez-y le Antron, après vrillage enroulez-le pour former la tête, de préférence plus grosse que le diamètre de la queue...

Ébouriffez le Antron sous la tête à l'aide d'une tige pour imiter les pattes, et entre les yeux pour le rostre.

 

Il ne reste plus qu'à appliquer l'époxy, pour éviter les bulles d'air approchez le streamer d'une source de chaleur comme par exemple une ampoule. Pour un séchage complet comptez quelques heures...

 

Montage terminé. 

 

 

 

Pour attacher les streamers, plutôt que de faire un noeud sur l'oeillet je vous conseille d'utiliser ces petites agrafes très pratiques qu'on trouve de mémoire chez Mustad. Pour le bas de ligne, derrière la soie je mets un BDL en nylon tissé (entre 1m50 et 2mètres), et pour la pointe 60cm de fluoro 24/100 suivi de 40cm de 20/100. 

 

 Le poisson qui a sauvé mon ouverture, une perche d'environ 25cm prise sur un zonker orange/rouge...

 

Pour ceux que cette pêche intéresse voici un lien qui pourra vous être utile, un site québécois qui répertorie une multitude de streamers, des mouches, des nymphes etc...

 LeMoucheux

 

  

Thème: Techniques et montages Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: - - -

Sortie en lac

Votez pour cet article:Je vote pour cet article10
Article de Nico2Renn publié le 5 Août 2012 à 22:30 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Week-end du 5 Aout, direction la Basse-Normandie pour une session carpe/carna en lac de barrage. Ca commançait à faire un petit moment que nous n'étions pas venus pêcher ce lac, nous décidons donc Arno et moi d'y passer le week end entier...

Nous avons pêché la carpe de nuit mais la chance n'a pas été de notre coté, trois départs, deux décroches et une casse...  pas évident la pêche en milieu encombré! Nous prévoyons de remettre ça d'ici peu car nous sommes restés un peu sur notre faim avec tous ces ratés...

 

 Samedi matin, je pars en float et commence ma journée par les postes face à notre campement. Je fais une dérive d'environ 200 mètres sans aucune attaque avant de tomber sur deux lascars qui pêchent le silure à la bouée. Je m'arrête histoire de discuter un peu avec eux, ils me présentent un petit silure d'environ 70cm qu'ils venaient de prendre. Lors de la discussion l'un d'eux m'explique que récemment un pêcheur aurait fait un gros sandre du mètre sur la rocaille face à leur poste. Une bonne info pour moi, j'y passerai plus tard dans la journée... 

Je reprends ma pêche et dix minutes plus tard j'arrive sur un virage, coté intérieur. Je m'arrète de pêcher 2 minutes devant un cabanon le temps de sortir quelques leurres et je vois un brochet d'environ une soixantaine me faire une chasse à deux mètres du float. J'ai pu le voir distinctement , je décide donc de ratisser le secteur avec différents leurres pour essayer de le prendre... Spinnerbait, rapala, leurres souples, rien n'y fait, le poisson ne veut pas de mes leurres...  il m'avait sans doute vu en montant chasser. 

 

 

 

 

 

 

Je passe mon chemin, après le virage une grande pente douce et de très nombreuses chasses de perches. Je monte donc un leurre de surface pour tenter d'en prendre quelques-unes, ce sera chose faite en moins de dix minutes, j'en ferai quatre d'affilé... des poissons de seulement 15cm mais c'est toujours tripant de se faire attaquer en surface avec ce genre de leurre!

 

 

 

 

 

 

Après ça je reviens vers le campement avec l'intention de m'arrêter devant la fameuse falaise où du gros sandre aurait été fait. Je l'aborde en verticale avec en un premier temps des fin's, imitations de poissonnets... Dix minutes passent, pas la moindre attaque, je me dis qu'étant donné que le fond est rocheux, il serait peut être plus judicieux d'essayer avec un leurre écrevisse... Je monte donc une imitation d'écrevisse et repasse devant la roche en animant lentement mon leurre... 

 

D'un seul coup, bam... grosse chataigne dans le poignet!! Je ferre, le poisson tient bien le fond, je pense de suite à un silure... Et bien non, ce n'est pas un silure mais bien un sandre qui apparaît en surface, très beau poisson bien costaud... un petit 80, ça fait plaisir! 

 

    

 

  Après ce poisson je rentre en direction du campement tout en pêchant au spinner vers les bordures. En passant devant un gros arbre immergé je me prends une cartouche énorme suivie d'un remous en surface... Pas de doute je me suis bien fait attaquer, soit par un silure, soit par un joli brochet... Je le retente sans succès, mais je sais où il est et je reviendrai le tenter un de ces jours!!  

C'est la fin de la journée, je suis bien crevé mais aussi bien content d'avoir réussi à prendre un joli sandre... La prochaine fois je saurai où et comment les tenter!  

 

 

 

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: - - -

3 pages  «1 2 3»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2018 PowerPredator - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
PowerCarp - PowerAngling - CarpCup
Nico2Renn
Google