Accueil PowerPredator
33 articles 11 blogs
110 photos 13 albums
0 compétitions 0 annonces
9 vidéos 8 lieux

Affichage de la liste des meilleurs articles

Vos articles préférés sur la pêche des carnassiers - page 4

Flux RSS des 10 meilleurs articles sur la pêche des carnassiers publiés par les pêcheurs de brochet, sandre, perche

Petite après-midi carna en compagnie de mon frère.

Votez pour cet article:Je vote pour cet article5
Article de Dadou publié le 11 Novembre 2012 à 22:51 dans le blog Evolution-carpe-54
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

 

La saison froide arrive à grand pas, et mes sessions carpe devienne en ce moment un peu aléatoire, préfèrent attendre le début de saison qui pour moi commence au alentour de janvier/février. Pour cette fin de saison qui et l'automne, je décide de me concentrer sur la pêche du carnassiers ainsi que celle de la pêche au coup.


Nous sommes en fin de semaine et ayant mon vendredi après-midi de libre, je contacte mon frère pour lui proposé une petite sortie carnassiers cette après-midi . Cela me permettra de lui apprendre les bonnes basse de la pêche , car depuis quelques années il a partagé quelques sessions aussi bien carpes ou autres avec des pêcheurs qui n'avais aucune éthique moral qu'en pratique de pêche, qui de ce faite ne lui ont pas permis de progressé sereinement dans toutes ces pêches, ces faibles résultats en sont la preuve cette année. J'ai donc décidé de reprendre son approche en matière de pêche et ainsi pouvoir lui apporter de bonne basse dans chaque catégorie de pêche, aussi bien pour la pêche au coup, celle du carnassiers, et bien évidement celle de la pêche de la carpe !


Il est 14h30, je passe au domicile de mon frère ou nous chargeons son matériel dans le coffre de la voiture, et partons direction un petit coin de rivière de la Meurthe pour dans un premier temps pratiqué une petite pêche au coup dans l'espoir d'y prendre quelques vifs, car notre première sortie carnassier ensemble sera basé sur la technique de la pêche du carnassier au vifs. Une fois sur les lieux, je suis heureux de constater que le niveau de l'eau de ces derniers jours de crue n'ai pas bougé, ce qui est parfait car profitant de cette monté d'eau les petits bancs de poissons blancs aime s'y réfugié ou contrairement à la belle saison le secteur y et totalement déserté.

 

                             

 

                        


Comme à mon habitude pour moi aucune lignes n'est prête et m’empresse de monté une petite ligne au coup vite fait en 6/100° direct sur une canne de 4 mètres, mon frère qui lui et prévoyant était déjà en action de pêche. Une fois ma ligne monté j'esche mon hameçon n° 20 fin de fer avec un petit ver de fumier bien juteux. Quelques petite minutes après avoir posé ma ligne au coup à l'eau , les touches ne ce font pas attendre et c'est en moins d'une heure que nous arrivons sans mal a faire une quinzaine de vifs , rotengle principalement !


Nous rechargeons tout le matériel au coup dans la voiture et partons en direction d'un petit étang bien sympathique. Une fois au abord de celui-ci le choix des postes y sont multiples, pleine eau, bordure d'herbiers, îlots, arbustes tombant, branches immergé , bref un vrais paradis à carnassiers surtout en cette fin de saison.


Nous commençons donc par attaqué la pleine eau ou la profondeur oscille entre 3 et 4 mètres de profondeur avec un fond encore tapissé herbiers. Nos vifs évolue donc dans cette eau limpide , mais sans grand résultat au bout d'une bonne heure sur ce secteur, je décide donc de tenter le coup sur la partie le moins profonde du plan d'eau ou ce trouve un îlot et quelques arbustes tombant. Une fois sur ce nouveau secteur mon intuition me dicte qu'il y a forcément du carnassiers dans ces zones, et effectivement c'est entre deux buissons que mon frère enregistre son premier départ, ou son petit rotengle à peine touché la surface fut happé direct. Je pouvais voir enfin la joie de mon frère de touché enfin un poisson, joie partagé lors de la photo souvenir et la remise à l'eau du poisson !

 

                       

 

Motivé plus que jamais nous continuons notre progression entre les petits postes accessible entre les buissons , ou j'ai eu droit au même départ direct sur ma ligne a carnassier ou a peine posé à peine partie, je poserais avec un brochet un peu plus petit que celui de mon frère, peu importe nous somme là pour le plaisir. J'enregistre toujours sur le même secteur un nouveau départ , mais celui-ci ce décroche au ferrage , dommage !

 

                      


Nous nous trouvons maintenant au fond du plan d'eau et sur le secteur le moins profond ou seul les poules d'eau et foulques perturbe légèrement les lieux par leurs course poursuite sans fin ! Nous commençons par attaqué les bordure de cette petite reculer artificiel , ou il ne faut guère attendre bien longtemps pour que de nouveau mon frère enregistre un nouveau départ mais celui-ci ce décroche lui aussi au ferrage.


L’instinct de pêcheur reprend le dessus et observe mon frère essayer de retenté ce satané brochet capricieux . La lumière du jour commence légèrement à faiblir et il était pour nous difficile d’apercevoir nos flotteurs. C'est mon frère qui clôturera cette petite après-midi de pêche par la prise d'un nouveau petit brochet bien nerveux leur de la prise photo et ne demanda pas son reste à la remise à l'eau !

 

                     


Pour conclure cette petite après-midi , je suis heureux d'avoir partagé ce que je sait sur la pêche du brochet au vif avec mon frère et de lui avoir permis de lui redonner le moral malgré la taille des petites prises. Prochaine étape pour moi lui faire prendre une carpe au cœur de l'hiver, pêche qui est plus dans mes cordes ! 

                                       


                       

                                                        Affaire à suivre !                                                 Dadou

 

                       

Thème: Pêche en no-kill | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir le commentaire
Tags: -

Mise en place d'un correcteur orthographique

Votez pour cet article:Je vote pour cet article5
Article de fastfaby publié le 22 Février 2012 à 10:38 dans le blog Tutoriels sur les blogs PowerPredator
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Voici un tutoriel pour mettre en route un correcteur orthographique qui vous aidera à produire des articles sans trop de fautes d'orthographes et donc plus appréciés par vos lecteurs internautes.

Le premier impératif est d'utiliser le navigateur Mozilla Firefox, navigateur du monde libre qui est rapide, puissant et gratuit. Si vous utilisez un autre navigateur, nous vous conseillons de télécharger Firefox avec la barre d'outil Google intégrée depuis la page de téléchargement de PowerPredator puis de l'installer. C'est très rapide et sans danger.

Ensuite, vous allez installer le dictionnaire Français pour la correction orthographique. Suivez les instructions et tout devrait se passer sans difficulté. Attention, vous aurez peut-être à autoriser le téléchargement pour le domaine de ce plugin en cliquant sur le bouton Options s'il apparait en haut à droite de la page.

Arrivé ici, le correcteur orthographique est installé et près à être utilisé.

Ainsi, quand vous allez écrire votre prochain article de votre blog PowerPredator, vous aller bénéficier de l'assistance du correcteur orthographique en Français. Vous pouvez du reste vérifier à tout moment que le correcteur est bien actif en effectuant un clique droit sur la souris dans la zone d'édition du contenu de l'article et en vérifiant que l'entrée "Vérifier l'orthographe de ce champ" est bien cochée. Si tel n'est pas le cas, il suffit de la cocher. A noter que le correcteur orthographique supporte de nombreuses autres langues.

Enfin, au fur et à mesure que vous écrirez, les mots mal orthographiés apparaitront soulignés avec une ligne rouge pointillée. Effectuez alors un clique droit sur le mot souligné et vous verrez apparaitre dans le haut du menu contextuel les propositions de correction pour ce mot. Sélectionnez celle qui vous parait adéquate.
Le correcteur orthographique ne connait pas tous les mots spécifiques notamment pour la pêche des carnassiers. Mais il peut les apprendre facilement. Il suffit de faire un clique droit sur le mot qu'il ne connait pas et de sélectionner l'entrée "Ajouter au dictionnaire".

Vous apprécierez rapidement l'aide du correcteur orthographique qui devient vite transparent, et très vite on ne peut plus s'en passer, comme ceci a été le cas pour cet article qui en a bénéficié!
Thème: Astuces et inventions Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: - -

Montage grenouille

Votez pour cet article:Je vote pour cet article4
Article de Nico2Renn publié le 24 Mars 2014 à 15:07 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

La grenouille, un excellent leurre pour le blackbass et le brochet en été. Ce streamer s'utilise dans les nénuphars et herbiers, c'est pour cette raison que j'ai ajouté un anti herbe en fluoro... 

 

 Matériaux: Hameçon 3/0, fil de montage vert, poils de cervidé teintés, lapin en strip, perles en plastique souple, yeux 9mm, cyano, fluoro de gros diamètre.

 

Première étape fixez 10cm de fluoro de gros diamètre (au moins 45/100) au niveau de la courbure, sécurisez le point d'attache avec de la cyano. L'autre extrémité sera fixée en fin de montage... 

 

 

Ensuite les pattes. Pour que l'effet de nage des pattes soit réaliste j'enfile une perle au niveau des chevilles. Grace à cette perle les pattes se plient après chaque tirée sur le leurre. A l'arrêt elles descendent sous le corps comme une vraie grenouille. J'enfile la bille en force à l'aide d'une boucle en fluoro...

 

 

 

 

Fixez-les ensuite sur la hampe dans le même sens que sur la photo, ça a son importance pour l'effet de nage... 

 

 

 Le corps, même principe que pour la souris, une succession de touffes de cervidé...

 

 

 

 

 

 Taillez ensuite un corps de forme ovale...

 

Attachez l'autre extrémité de l'anti herbe sous l’œillet, une goutte de cyano... 

 

Collez les yeux...

 

Montage terminé. 

 

  

 

Thème: Techniques et montages Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: -

Montage souris

Votez pour cet article:Je vote pour cet article4
Article de Nico2Renn publié le 23 Mars 2014 à 11:59 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Cette fois un montage plutôt destiné au blackbass mais qui intéresse aussi d'autres carnassiers comme le brochet et le silure, une imitation de souris/mulot...  

 

 

 Matériaux: Hameçon n°2 à 5/0 pour les plus gros modèles, fil de montage marron clair, poils de corps de cervidé longs et épais (cerf/antilope/wapiti), du cuir pour les oreilles et la queue (vieille languette de chaussure), poils de balai fins pour les moustaches, yeux à bille, cyano. 

 

 

 

Première étape, collez la queue avec de la cyano et ligaturez bien avec le fil de montage. Repassez un coup de cyano sur le fil de montage pour être sûr qu'elle tienne vraiment bien...

 

 

Commencez ensuite à placer des touffes de cervidé les unes après les autres en tassant bien vers l'arrière à chaque fois...

 

 

 et ainsi de suite jusqu'à environ 1cm de l'oeillet... 

 

 

Lorsque vous êtes rendu à 1cm de l’œillet placez les fibres de balai par des tours en huit au dessus de la hampe pour former les moustaches, une goutte de cyano pour fixer...

 

 

Continuez ensuite les touffes de cervidé jusqu'à l'oeillet puis commencez à tailler le corps... 

 

 

 

 Lorsque vous avez la forme de votre souris collez les oreilles entre deux rangées de poils avec un bon point de cyano... La plupart des monteurs ligaturent les oreilles sur la hampe mais ça complique un peu les choses (régularité des poils)... pour me simplifier la vie je les ai tout simplement collées sur les poils, ça tient déjà très bien comme ça... 

 

 

 Collez les yeux... 

 

 

 Passez une aiguille dans les poils pour enlever la bourre, ça les aère et les rend plus réguliers avant la taille de finition...

 Montage terminé 

  

 

 La principale difficulté de ce montage est d'obtenir un corps régulier. Pour cela veillez à bien plaquer les poils de cervidé vers l'arrière à chaque fois lors du montage. Prenez ensuite le temps de bien enlever toute la bourre qui se trouve entre les poils dans le corps pour faciliter la taille finale, les poils seront plus aérés, vous pourrez ainsi les brosser dans tous les sens pour couper ceux qui dépassent et obtenir un résultat final régulier... L'autre raison c'est que la bourre a tendance à retenir l'eau donc l'enlever c'est améliorer la flottaison...

 

 

 

 

Thème: Techniques et montages Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: - -

6 pages  «1 2 3 4 5 6»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2018 PowerPredator - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
PowerCarp - PowerAngling - CarpCup
Google