Accueil PowerPredator
33 articles 11 blogs
110 photos 13 albums
0 compétitions 0 annonces
9 vidéos 8 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche des carnassiers associés au tag lac

Articles de pêche des carnassiers associés au tag lac

Flux RSS des articles de pêche des carnassiers associés au tag lac

Ouverture en lac

Votez pour cet article:Je vote pour cet article9
Article de Nico2Renn publié le 5 Mai 2014 à 11:39 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Cette année pour l'ouverture direction un lac de barrage du 50... Pour le coup plutôt que de rester tout le weekend sur le même secteur nous avons décidé de la faire en mode itinérant... donc chacun son float-tube et un pneumatique qui nous suit chargé de matos campement/carpe, ainsi nous profitons des secteurs carpe de nuit pour poser le bivouac le soir...

Le premier jour j'ai pêché uniquement avec des leurres artificiels, résultat un brochet d'à peine 55cm au lipless en toute fin de journée... 

 

...poisson qui a bien failli me couper et repartir avec le leurre dans la tronche vu comment il était piqué...

 

 

Après la remise à l'eau direction le secteur de nuit pour installer le campement. Je remarque des gobages d'ablettes en surface, ni une ni deux je sors la canne à mouche pour tenter d'en prendre quelques-unes histoire de pêcher au mort manié le lendemain... 

...des ablettes de presque 20cm!!! un peu gros pour le mort manié mais nous ferons avec... 

 

Une fois le campement installé nous posons trois lignes à carpe pour la nuit... deux départs, la première environ 7-8kg vers 22h00 et la seconde un peu plus grosse sur les coups de 5h00 du mat, la dizaine passée... deux beaux poissons de lac à la défense incomparable!

 

Le lendemain matin nous rentrons en direction de la mise à l'eau tout en pêchant les berges. Je me fais choper mon mort-manié et cette fois c'est un petit sandre d'environ 50cm qui apparaît en surface...

 

 

Je continue et 100 mètres plus loin je prends un silure. Pour la petite histoire je lance vers un arbre immergé et m'accroche dedans. J'essaye de le décrocher à distance en faisant des petites tirées sèches et d'un seul coup je sens une traction... Le poisson est venu s'attaquer à ma monture et l'a décroché lui même de la branche... ce n'est pas la première fois qu'un truc comme ça m'arrive mais c'est toujours surprenant! ...un poisson d'environ 90cm.

C'est donc sur ce poisson que notre session se termine, c'était pas si mal parti mais pas terrible non plus, et au final quand même quelques carnas et deux belles carpes... Une chose est sûre c'est que pour la prochaine j'oublie les leurres artificiels, ce sera mort manié sur toute la ligne!

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: - - - -

Montage libellule

Votez pour cet article:Je vote pour cet article5
Article de Nico2Renn publié le 29 Mars 2014 à 10:54 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

La libellule est surtout destinée au blackbass mais prend également du gros chevesne et de la truite. Un leurre qui s'apparente plus à une mouche sèche qu'à un streamer... 

 

 Matériaux: Hameçon n°6 ou 8 hampe courte (de préférence assez fin de fer), fil de montage bleu, queue de libellule en nylon tressé, dubbing Antron bleu, raphia synthétique noir pour le corps & marron pour les ailes, fluoro de 45/100 pour les yeux, poils de balai fins pour les pattes, cyano, vernis. 

 

Première étape fabriquer les ailes. J'utilise du raphia synthétique marron, c'est assez solide et ça donne des ailes réalistes... 

Prenez une longueur d'environ 15cm et ouvrez le complètement. Pliez-le en deux puis appliquez du vernis sur l'une des deux faces intérieures. Rabattez ensuite la face sans vernis sur l'autre. J'utilise du soft'aile, un vernis qui a la particularité de rester souple après séchage... 

Après un temps de séchage suffisant découpez les ailes. Lorsqu'elles sont coupées passez un coup de vernis de chaque coté pour les renforcer.

 

 

 

 

 

Le corps... Commencez par insérer l'hameçon dans la gaine, un point de cyano pour fixer puis commencez les tours de fil de montage.

 

Fixez 5cm de raphia noir puis installez les pattes... idéalement elles doivent être positionnées sous le thorax.  

 

 

Faites une boucle à dubbing, vrillez du antron bleu et formez le thorax...

 

 

 

Fixez ensuite les ailes devant la deuxième paire de pattes, une goutte de cyano à la base pour qu'elles tiennent...

 

Installez les yeux... (brin de fluoro brûlé à chaque extrémité)

  

 

Faites une boucle à dubbing, vrillez du antron bleu et formez la tête... 

 

 

Revenez derrière la tête et plaquez le raphia noir sur le thorax en le fixant par des tours de fil de montage. 

 

 

Passez le fil devant la tête et faites de même que pour le thorax... Vernissez légèrement le dessus pour le rendre plus résistant...

 

 

Pliez les pattes et coupez l’excédent...

 

Montage terminé.

 

 

 

Thème: Techniques et montages Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: -

Streamers pour carnassiers

Votez pour cet article:Je vote pour cet article3
Article de Nico2Renn publié le 16 Mars 2014 à 10:14 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

L'ouverture des carnassiers approchant à grands pas, c'est le moment de passer en revue les boites de streamers, réparer et refaire ceux abîmés ou perdus la saison dernière... Je vais donc vous présenter deux streamers que j'utilise, un grand streamer en lapin/marabout et un streamer monté en muddler pour pêcher en surface.

 

 Streamer à brochet: 

 

 

 

Ce streamer est un vrai aimant à brochet, il faut voir comment il évolue dans l'eau, le lapin combiné au marabout donne vraiment quelque chose d'attractif. Le montage n'est pas bien compliqué et la liste des matériaux pas trop longue...

Matériaux: Hameçon 3/0 ou 5/0, fil de montage rouge, fil de plomb, poils de lapin blanc en strip, marabout (jaune & rouge), krystal flash, yeux à bille, époxy.

 

 

Pour commencer plombez la hampe de l'hameçon, recouvrez le plomb de fil de montage puis vernissez pour solidifier le tout. 

 

 

 

Fixez la bande de lapin au niveau de la courbure en laissant dépasser au moins 5/7cm de queue, puis remontez en spires jointives jusqu'à environ 1cm de l'oeillet.

 

  

 

Placez ensuite quelques fibres de krystal flash de chaque coté en guise de ligne latérale... 

 

 

Prenez une touffe de marabout jaune et fixez-la au niveau de la gorge.

 

 

 

Faites de même avec une touffe de marabout rouge un peu plus longue sur le dessus...

 

 

Collez ensuite les yeux, et pour terminer appliquez l'époxy en débordant un peu sur le contour des yeux pour qu'ils tiennent bien...

 

 

...la tête époxyfiée 

 

 

Montage terminé. 

 

 

 

 

 

Muddler

Ce muddler est destiné aux poissons comme le brochet, le blackbass ou les grosses truites de réservoir... tous ces poissons qui ont l'habitude d'attaquer leurs proies en surface. Le montage est un peu plus compliqué que le précédent, c'est surtout la tête qui peut poser des problèmes mais après quelques essais ça se fait bien... donc un leurre qui, bien qu'ayant des nageoires, n'imite rien de particulier... les prédateurs doivent le prendre pour une proie genre poisson en surface, lézard ou petit mammifère tombé à l'eau (mulot/souriceau) vu le volume qu'il fait...

 

 

 

Matériaux:  Hameçon n°2, fil de montage marron, lapin en strip couleur marron, queue d'écureuil, bucktail naturel, poils de cervidé épais genre cerf/antilope, yeux à bille, vernis et cyano.

 

Première étape fixez la lanière de lapin au niveau de la courbure, faites ensuite des tours en spires jointives jusqu'à environ la moitié de la hampe pour former le corps.

 

Prenez ensuite une touffe d'écureuil et fixez-la sous la hampe par des tours en huit.

Pour former les nageoires alternez les tours en huit et les tours devant coté oeillet... en serrant de plus en plus fort les poils commenceront à partir en éventail comme des nageoires.

 

Retournez l'hameçon dans l'étau et ajoutez une petite touffe de bucktail juste derrière l'écureuil.

 

 

 Faites de même sur le dessus avec une touffe un peu plus longue mais pas trop épaisse pour ne pas écraser le lapin qui est dessous...

 

 

 

Prenez ensuite une touffe de poils de corps de cervidé (ici de l'antilope), alignez les pointes au besoin puis fixez-la (pointes vers l'arrière) au même endroit que le bucktail du dos. Serrez bien de manière à ce que les poils se redressent...

 

 Plaquez-les vers l'arrière en faisant un ou deux tours de fil de montage...

 

 

...et recommencez l'opération plusieurs fois jusqu'à l'oeillet... veillez à bien plaquer les poils vers l'arrière à chaque fois pour obtenir quelque chose de bien dense et régulier. Lorsque vous êtes rendu à l’œillet faites le noeud finish, un point de cyano et commencez à tailler la tête... 

 

 

 ...allez-y petit à petit, dans le sens du poil et faites attention de ne pas couper les nageoires! 

 

 Vue de face après la taille...

  

 

Il ne reste plus qu'à coller les yeux avec de la cyano... Pour ce genre de leurre de surface je préfère les yeux à bille plutôt que les 3D. Ils ont l'avantage d’émettre un léger rattle mais surtout ce sont deux petites réserves d'air qui améliorent la flottaison du leurre.

 

 montage terminé.

 

 

 ...un leurre qui déplace beaucoup d'eau avec ses nageoires et qui a une excellente flottaison grâce aux poils d'antilope (creux). Les deux autres sur la photo sont plombés et pourraient passer pour des petits chabots ou goujons... donc pas mal pour rechercher les grosses truites en rivière.

 

 

 

 

Thème: Techniques et montages Lien permanent | Voir le commentaire
Tags: - -

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2018 PowerPredator - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
PowerCarp - PowerAngling - CarpCup
Google