Accueil PowerPredator
33 articles 11 blogs
110 photos 13 albums
0 compétitions 0 annonces
9 vidéos 8 lieux

Affichage de la liste des meilleurs articles

Vos articles préférés sur la pêche des carnassiers - page 2

Flux RSS des 10 meilleurs articles sur la pêche des carnassiers publiés par les pêcheurs de brochet, sandre, perche

Sortie en lac

Votez pour cet article:Je vote pour cet article10
Article de Nico2Renn publié le 5 Août 2012 à 22:30 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Week-end du 5 Aout, direction la Basse-Normandie pour une session carpe/carna en lac de barrage. Ca commançait à faire un petit moment que nous n'étions pas venus pêcher ce lac, nous décidons donc Arno et moi d'y passer le week end entier...

Nous avons pêché la carpe de nuit mais la chance n'a pas été de notre coté, trois départs, deux décroches et une casse...  pas évident la pêche en milieu encombré! Nous prévoyons de remettre ça d'ici peu car nous sommes restés un peu sur notre faim avec tous ces ratés...

 

 Samedi matin, je pars en float et commence ma journée par les postes face à notre campement. Je fais une dérive d'environ 200 mètres sans aucune attaque avant de tomber sur deux lascars qui pêchent le silure à la bouée. Je m'arrête histoire de discuter un peu avec eux, ils me présentent un petit silure d'environ 70cm qu'ils venaient de prendre. Lors de la discussion l'un d'eux m'explique que récemment un pêcheur aurait fait un gros sandre du mètre sur la rocaille face à leur poste. Une bonne info pour moi, j'y passerai plus tard dans la journée... 

Je reprends ma pêche et dix minutes plus tard j'arrive sur un virage, coté intérieur. Je m'arrète de pêcher 2 minutes devant un cabanon le temps de sortir quelques leurres et je vois un brochet d'environ une soixantaine me faire une chasse à deux mètres du float. J'ai pu le voir distinctement , je décide donc de ratisser le secteur avec différents leurres pour essayer de le prendre... Spinnerbait, rapala, leurres souples, rien n'y fait, le poisson ne veut pas de mes leurres...  il m'avait sans doute vu en montant chasser. 

 

 

 

 

 

 

Je passe mon chemin, après le virage une grande pente douce et de très nombreuses chasses de perches. Je monte donc un leurre de surface pour tenter d'en prendre quelques-unes, ce sera chose faite en moins de dix minutes, j'en ferai quatre d'affilé... des poissons de seulement 15cm mais c'est toujours tripant de se faire attaquer en surface avec ce genre de leurre!

 

 

 

 

 

 

Après ça je reviens vers le campement avec l'intention de m'arrêter devant la fameuse falaise où du gros sandre aurait été fait. Je l'aborde en verticale avec en un premier temps des fin's, imitations de poissonnets... Dix minutes passent, pas la moindre attaque, je me dis qu'étant donné que le fond est rocheux, il serait peut être plus judicieux d'essayer avec un leurre écrevisse... Je monte donc une imitation d'écrevisse et repasse devant la roche en animant lentement mon leurre... 

 

D'un seul coup, bam... grosse chataigne dans le poignet!! Je ferre, le poisson tient bien le fond, je pense de suite à un silure... Et bien non, ce n'est pas un silure mais bien un sandre qui apparaît en surface, très beau poisson bien costaud... un petit 80, ça fait plaisir! 

 

    

 

  Après ce poisson je rentre en direction du campement tout en pêchant au spinner vers les bordures. En passant devant un gros arbre immergé je me prends une cartouche énorme suivie d'un remous en surface... Pas de doute je me suis bien fait attaquer, soit par un silure, soit par un joli brochet... Je le retente sans succès, mais je sais où il est et je reviendrai le tenter un de ces jours!!  

C'est la fin de la journée, je suis bien crevé mais aussi bien content d'avoir réussi à prendre un joli sandre... La prochaine fois je saurai où et comment les tenter!  

 

 

 

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: - - -

carnet de peche du dernier mois d'ouverture

Votez pour cet article:Je vote pour cet article10
Article de pierrocarpiste publié le 24 Février 2012 à 02:58 dans le blog aventures halieutiques carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Peche d'hiver

24 décembre2011,je remballe les cannes à carpe aprés avoir passé 4 nuits sur les bords de l'oise sans aucuns résultats . J'ai eu bien froid, c'est décidé j'attendrai le printemps pour les prochaines nuits .

Je décide de me consacrer éxclusivement à la peche du brochet jusqu'a sa fermeture . Parce qu'elle est plutot rentable en cette saison et on a quand meme beaucoup moins froid en pratiquant des peches actives . Je jette mon dévolu sur une graviére de 17 héctares proche de mon domicile ou je sais que les brochets sont bien représentés .

 27/12/2011

Il va faire nuit dans moins de deux heures mais il a fait incroyablemment beau toute la journée . Dans l'oise sortir en pull en cette saison c'est du jamais vu . Dans ces condition je décide qu'il faut tenter le coup . L'eau est trés clair alors je monte un LS Sandra noir pailletté de grande taille précédé d'une pointe en fluo carbone de 40/100 . C'est bien plus disret que de monter le leurre en direct sur la tresse du moulinet et contrairement à ce que certains peuvent penser je ne subit aucuns problémes de casse avec le fluo carbone . A condition évidemment d'utiliser des leurres de taille conséquente et de ferrer cash . Vu le peu de temps dont je dispose je ne prospecte pas au hasard . Je vais à l'éssentiel et me concentre sur les postes ou j'ai l'habitude de prendre du poisson . Et la,bingo! Je capture un trés beau poisson .

 Désolé pour le léger flou ,cette photo a étais prise par mon fils de 6 ans avec le petit appareil qu'il a eu pour noel .

29/12/2011

Aprés un bon petit dejeuner avec les enfants,je prépare un pic-nique . Et hop,direction la graviére . Je décide de débuter la prospection avec le montage de l'autre jour resté sur la canne . Mais lorsque j'arrive vers le secteur le moins profond  je suis embété par les vieux herbiers accumulés entrains de pourrir sur le fond . Je décide de monter un leurre "sungei 110" de chez Caperlan . J'ai remarqué que bien souvent sur les postes trés peu profonds les animations minimalistes donnent de bons résultats . Ce leurre flottant à bavette équipé de billes bruiteuses se prette trés bien à ce type d'animation . Et ca marche ! Deux beaux brochets de pris sur deux postes différents de ce secteur . Un leurre éfficace et pas cher a avoir dans sa boite à peche .

                            

                            

Aprés le pic-nique le temps commence a se gatter sérieusement . C'est donc bien au chaud à la maison que nous passerons l'aprés midi .

03/01/2012

Il fait un temps pourris mais j'ai envie de prendre l'air . C'est donc seul que je me rend à la graviére . Malgrés mon insistance les brochets ne sont pas mordeurs . Je me dirige donc vers un bras abrité du vent ou il y a un ponton . Je monte une cuillére "Meeps lusox n°2"qui a généralement le chic pour me sauver du capot . Grace à cette adaptation je pique un minuscule brochet . Je suis mouillé et j'ai froid mais j'ai eu mon poisson . C'est bon je peut rentrer .

                                                                       

05/01/2012

J'ai rendez vous à 15 h00 pour étre hospitalisé . Et bien,ca me laisse la matinée pour pecher . Il fait pas trés beau mais j'arrive quand meme à piquer un beau fish avec la cuillére restée montée de la derniére fois .

                                                                        

20/01/2012

Ca y est je suis sur pied ! 15 jours sans peche pour moi c'est long! Je dépose les enfants à l'école et direction la graviére . Le pic-nique est dans le sac à dos je resterai jusqu'a la sortie des classes . Je passe une bonne journée . Quelques attaques loupées mais j'arrive quand meme à sortir 2 beaux poissons . Toujours avec la "Meeps",on change pas une équipe qui gagne !

                           

21/01/2012

Il pleut . Les enfants sont un peut pénible . Je décide de profiter d'une accalmie pour les emmener prendre l'air . Nous allons donc distribuer du pain aux cygnes . Je ne peut m'empécher d'apporter ma canne pour tenter quelques lancés . Toujours armé de la "Meeps"j'arrive à piquer un beau poisson .

                           

28/01/2012

J'ai peché ces dernier jours mais pas le brochet . Et oui,j'ai pas pu m'empécher de tenter de séduire quelques carpes . Sans aucun résultats ! Demain c'est la fermeture ,derniére chance de capturer un dernier brochet . Le temps et pourris et j'ai les enfants avec moi . C'est donc vite fait entre deux averses que nous nous rendons à la graviére . Il ne me faut pas trés longtemps pour capturer ce magnifique brochet qui cloture la saison en beautée . Je peut donc ranger le matos le coeur léger jusqu'a la réouverture .

                                                                       

J'éspére que ce premier article vous aurra plu . Notez que tout ces poissons sont repartis à l'eau . Bonne peche à tous!!!

Thème: Sessions de pêche | Département: Oise (60) Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: - -

Ouverture en lac

Votez pour cet article:Je vote pour cet article9
Article de Nico2Renn publié le 5 Mai 2014 à 11:39 dans le blog N2R Carnassiers
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

Cette année pour l'ouverture direction un lac de barrage du 50... Pour le coup plutôt que de rester tout le weekend sur le même secteur nous avons décidé de la faire en mode itinérant... donc chacun son float-tube et un pneumatique qui nous suit chargé de matos campement/carpe, ainsi nous profitons des secteurs carpe de nuit pour poser le bivouac le soir...

Le premier jour j'ai pêché uniquement avec des leurres artificiels, résultat un brochet d'à peine 55cm au lipless en toute fin de journée... 

 

...poisson qui a bien failli me couper et repartir avec le leurre dans la tronche vu comment il était piqué...

 

 

Après la remise à l'eau direction le secteur de nuit pour installer le campement. Je remarque des gobages d'ablettes en surface, ni une ni deux je sors la canne à mouche pour tenter d'en prendre quelques-unes histoire de pêcher au mort manié le lendemain... 

...des ablettes de presque 20cm!!! un peu gros pour le mort manié mais nous ferons avec... 

 

Une fois le campement installé nous posons trois lignes à carpe pour la nuit... deux départs, la première environ 7-8kg vers 22h00 et la seconde un peu plus grosse sur les coups de 5h00 du mat, la dizaine passée... deux beaux poissons de lac à la défense incomparable!

 

Le lendemain matin nous rentrons en direction de la mise à l'eau tout en pêchant les berges. Je me fais choper mon mort-manié et cette fois c'est un petit sandre d'environ 50cm qui apparaît en surface...

 

 

Je continue et 100 mètres plus loin je prends un silure. Pour la petite histoire je lance vers un arbre immergé et m'accroche dedans. J'essaye de le décrocher à distance en faisant des petites tirées sèches et d'un seul coup je sens une traction... Le poisson est venu s'attaquer à ma monture et l'a décroché lui même de la branche... ce n'est pas la première fois qu'un truc comme ça m'arrive mais c'est toujours surprenant! ...un poisson d'environ 90cm.

C'est donc sur ce poisson que notre session se termine, c'était pas si mal parti mais pas terrible non plus, et au final quand même quelques carnas et deux belles carpes... Une chose est sûre c'est que pour la prochaine j'oublie les leurres artificiels, ce sera mort manié sur toute la ligne!

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: - - - -

Carnassiers de canal, un bon début !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article9
Article de Dadou publié le 18 Novembre 2012 à 11:31 dans le blog Evolution-carpe-54
Signaler cet article sur la pêche des carnassiers au Webmaster

 

Après une petit viré dimanche dernier en solitaire sur un des nombreux petit plan d'eau de ma région, il était prévu pour ce vendredi 16 novembre avec mon frère d'aller tenter le carnassiers en canal , une première pour moi qui y pêche seulement à la belle saison uniquement au coup.


Malgré les nombreux biefs du canal de la Marne-aux-Rhin qui ce trouve non loin de chez moi, je n'y ai jamais trop tenter le carnassiers et pourtant lors de mes contrôles en tant que garde-pêche je sait que certains biefs recèle de beaux spécimens qui pour certains ont fait le bonheurs des pêcheurs du coin. Brochets, sandres, et silures y sont bien représenter, mais ces pêches y sont tout de même limité en début de saison de janvier à mars et en fin de saison de octobre a décembre en raison d'une forte population de poissons-chats de moyen et gros gabarie qui ne laissera aucune chance lorsque l'ont y pratique une pêche au vifs.


Vendredi 14 h je passe chercher mon frère et partons en direction du bief le plus proche. Une fois sur les lieux nous décidons de nous placées a environ 150 mètres d'une écluse ou la profondeur à cette endroit n'est pas très importante en rapport au chenal principal. Une petite poignée de minutes plus tard nos lignes sont en place tous escher de petit rotengles d'environ 10/12 cm fraîchement attrapé la veille. Cette après midi le carnassier visé était le sandre.

 

                      

 

Mon frère Stéphane lui débute sa pêche par une pêche de bordure, proche des arbustes au branches tombantes, quant a moi je m'oriente vers le centre du canal ou la profondeur y est d'environ 2 mètres. L'attente commence et pour passé le temps nous scrutons la surface de l'eau à la recherche de la moindre activité de petits poissons blanc, qui et forcément suivi par les maîtres des lieux, qui ne quitte pratiquement jamais leurs garde mangé de l’œil surtout en cette saison ou les températures matinale avoisine le 0°C.


Notre regard ce porte sur la rive d'en face ou quelques petits gobages ce manifeste, lorsque d'un coup, un énorme remous suivi d'un dos rond aux couleurs jaune clair taché nous claqué devant les yeux. Je regarde mon frère et lui dit laisse tombé ce secteur nous partons en face, n'y une n'y deux je plie ma canne et me dirige sur l'autre rive ou nous avons aperçu le carnassier. Une fois sur place j'avance a pas de loup, remonte ma canne et place un jolie petit rotengle bien frétillant, puis lance ma ligne en douceur a moins de 2 mètres du bord. Mon frère me rejoindra après avoir tenter un peu l'écluse sans grand succès et fera la même chose que moi.

 

                      


Cela fait 30 minutes environ que nous somme sur ce poste et toujours aucun signe du carnassier, qui pourtant ne doit pas être très loin car nos vifs danse comme des diables dans tous sens. Quelques minutes passe et entent mon Fréro me dire c'est bon il y est ! Effectivement son flotteur ses mis à couler d'un seul coup sans pour autant que le poisson ne prenne de fil. Je lui dit de ne rien faire et d'attendre que celui-ci daigne à tendre un peu le fil , mais d'un seul coup son flotteur remonte aussi vite qu'il avait coulé , la le doute de la décroche ce confirme une fois que nous relevons la ligne ! Mon vif lui est toujours en place et danse de plus belle alors que celui-ci et placé a environ 10 mètres du départ de mon frère. Je décide de prendre ma canne en main pour remettre un peu plus de fond au cas ou ce serait un banc de sandre , lorsque je m’aperçois que j'ai une boucle qui forme une belle petite perruque qui en cas de touche pourrait me porter préjudice.

 

                     


Je décide je coupé au niveau de cette salade pour y faire un raccord un peu plus présentable , et de ce faite rapproche de quelques centimètres à peine mon flotteur en bordure. Soudain je vois mon flotteur filé net sous la surface de l'eau dans un petit ploc a peine perceptible à l'oreille. J’hallucine c'est lorsque l'on est en mauvaise situation qu'il ce passe toujours quelque chose, bref je m'empresse de raccordé mon nylon, une fois celui-ci réparer j'observe mon fil qui n'a pas l'aire de ce déplacé, le carnassier et encore sur place !


Puis un léger déplacement du nylon m'indique qu'il et tant de ferré, ma petite canne ce plie et de violent coup de tête qui me rappel la défense d'un brochet. Effectivement une fois en surface c'est belle et bien un brochet de taille moyenne qui nous fait une formidable chandelle avant de rendre les armes. C'est donc avec fierté que je prend la pose avec mon premier brochet de canal qui rejoindra son élément naturel pour notre plus grand plaisir.

 

                    


N'étant pas le carnassier aperçu, nous persistons sur ce secteur sans grand succès. Quelques mètres sur notre droite un nouveau remous suivi d'une giclé de vifs, nous indiquent qu'un autres carnassiers rôde dans le coin. Nous nous déplaçons vers cette chasse, mais le temps nous manque pour persister sur ce secteur car la brume de soirée commence à faire son apparition et la nuit tombe bien trop vite a notre goût. Finalement nous en resteront là. Je suis malgré tout heureux de cette première pêche rapide en canal ou j'ai pu découvrir qu'il existait autres chose que les poissons-chats dans ce genre de secteur !


Une autre sortie sera prévu dans les jours qui suive toujours en compagnie de mon frère sur d'autres biefs en espérant faire le poisson de ma fin de saison !  

 

                                                               affaire à suivre !                              Dadou 

 

Thème: Destinations et lieux de pêche | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: -

6 pages  «1 2 3 4 5 6»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2018 PowerPredator - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
PowerCarp - PowerAngling - CarpCup
Google